L’huile de CBD et l’alcool font-ils bon ménage ?

L’huile de CBD et l’alcool font-ils bon ménage ?

L’huile de CBD et l’alcool : un sujet qui fait et fera réfléchir plus d’un. Si vous consommez souvent de l’alcool, peu importe la quantité, et que vous souhaitez prendre de l’huile de CBD, il va de soi que le mélange des deux vous inquiète. Est-il dangereux ? Les deux produits peuvent-ils cohabiter, sans toutefois vous causer des ennuis ? Ce sont les questions auxquelles nous tentons de répondre dans les lignes suivantes.

 

Alcool et CBD : mise au point sur les effets des deux substances

 

En effet, avant de répondre à cette question directement, il est important de faire une mise au point sur l’effet que chacune de ces substances a sur votre organisme. En fonction des informations que nous vous fournirons dans cette partie, vous pourrez déjà vous faire votre propre opinion. Voire répondre à la question qui nous intéresse.

Que fait l’alcool à notre organisme ? De fait, à première vue, cette substance n’est qu’un mélange de levure et de sucre. Quoique, son action sur notre organisme peut susciter moult interrogations. En effet, il est connu de tous que l’alcool agit comme un puissant dépresseur. Autrement dit, c’est une substance qui ralentit l'activité du système nerveux central, réduit l'activité fonctionnelle et la coordination motrice. Par conséquent, il affecte notre humeur, notre coordination et notre capacité à s’exprimer. Sous cet angle, ces effets ont tendance à s’aggraver, selon que la quantité consommée augmente.

Que fait le CBD à notre organisme ? De fait, les effets du Cannabidiol, bien que subtiles et inconnus pour certains, ont été prouvés. D’ailleurs, il existe un nombre considérable de recherches sur le sujet. Ainsi dit, à la différence de l’alcool qui agit avec le système nerveux central, le CBD, lui, interagit avec le système endocannabinoïde du corps (SEC). Ce dernier est un large réseau qui s’étend sur tout le corps.

Se basant sur ce qui précède, nous pouvons conclure précocement qu’une consommation conjointe d’alcool et d’huile de CBD ne serait pas dangereuse. Du moins, que l’un n’aurait aucune influence sur l’autre.

Toutefois, il se pourrait que le CBD interagisse aussi avec toutes sortes de cibles moléculaires en dehors du SEC. Étant donné ce postulat, la donne change. Le CBD pourrait donc limiter l’impact de l’alcool. Néanmoins, des recherches et études méritent d’être faites dans ce sens.

 

Le CBD mélangé à l’alcool : ce que dit le Journal of Psychopharmacology

 

En effet, comme nous l’avons dit plus haut, il est nécessaire que des recherches et études soient faites, afin de trancher définitivement sur ce sujet. Dans, cette mouvance, le Journal of Psychopharmacology publie une étude intitulée : Interaction du cannabidiol et de l'alcool chez l'homme. À ce sujet, sous peine d’en dénaturer le contenu, nous vous donnons l’abstrait (traduit de l’Anglais).

« Six volontaires sains de sexe masculin et quatre femmes ont reçu un placebo oral (capsule de glucose et jus d'orange), du cannabidiol (capsule de CBD 200 mg et jus d'orange), de l'alcool (1 g / kg dans le jus d'orange et une capsule de glucose) et du CBD (capsule de 200 mg. ) plus alcool (1 g / kg dans le jus d'orange) dans une conception randomisée en double aveugle, croisée. Les traitements ont été espacés d'une semaine. Les paramètres mesurés étaient un test de tapotement du doigt (performance motrice), des tests d'annulation et d'aptitude différentielle (performance psychomotrice), une tâche de production en temps de 1 min, des effets subjectifs (différentiel sémantique de 66 paires d'adjectifs) et des estimations des taux d'alcoolémie par l'alcootest. Par rapport au placebo, l'alcool et l'alcool plus CBD, mais pas le CBD seul, ont produit des altérations significatives des performances motrices et psychomotrices, surestimations de la production du temps et des réponses subjectives indiquant une auto-perception précise de leur intoxication et de leurs déficits. La combinaison d'alcool et de CBD a entraîné des taux d'alcoolémie significativement inférieurs par rapport à l'alcool administré seul, cependant, il y avait peu de différences observées entre les effets pharmacologiques des deux conditions d'alcool. Ainsi, l'inactivité du CBD, un constituant majeur de la marijuana, sur les performances et les effets moteurs et mentaux s'étend également à son interaction avec l'alcool. »

En clair, nous pouvons retenir deux choses de cette étude. D’une part, le mélange d’alcool et de CBD dans l’organisme des sujets a causé une dégradation des performances motrices et psychomotrices. D’autre part, le CBD a réduit le taux d’alcoolémie chez les individus. Ce qui souligne que l’huile de CBD pourrait être utile pour contrer les effets néfastes de l’alcool. D’autres recherches dans sens sont nécessaires.

 

Les brasseurs prennent de l’avance sur la science !

 

La seule certitude que nous avons à la rédaction de ce contenu est que, à l’issue des études et recherches, quelque chose de positif sortira du mélange CBD et alcool. Sauf que cela risque de prendre du temps. Mais, ce temps, les brasseurs semblent ne pas l’avoir. Ils prennent les devants. Ceux-ci sont tous aussi curieux que nous de savoir ce que le CBD et l’alcool donneraient, consommés conjointement.

C’est la raison pour laquelle ils mettent les bières infusées au CBD sur le marché. Leur but : introduire le Cannabidiol dans la routine des consommateurs. Cet autre pan de l’industrie brassicole est encore tout récent. Donc, nous vous tenons au jus des évolutions y afférentes.

 

Vous convenez avec nous qu’il serait prématuré de se prononcer sur le sujet. Quelques signaux montrent tout de même que le CBD serait bénéfique, consommé conjointement avec l’alcool. Dans ce sens qu’il pourrait en limiter les effets sur l’organisme. Mais, faute de preuves scientifiques, nous choisissons de rester prudents, afin de donner du temps aux scientifiques de travailler.

 

 


Laissez un commentaire