Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

 

Parmi toutes les molécules extraites de la plante de chanvre / cannabis, le CBD est l’une des plus célèbres. À ce sujet, il suffit de marquer un arrêt sur les industries qui en tirent profit : alimentaire, bien-être, cosmétique et médecine. Ainsi dit, au-delà de cette notoriété, le CBD a-t-il des effets secondaires ? Si oui, que sont-ils ? Voyons cela dans les lignes qui suivent.

I – Qu'est-ce que le CBD ?

En effet, avant de répondre directement à la question qui nous intéresse, il est important de présenter brièvement le CBD. Cela permettra à ceux qui ne disposent pas encore d’une culture conséquente en ce qui concerne le chanvre, de mieux comprendre.

De fait, le CBD, aussi appelé Cannabidiol, est un cannabinoïde présent dans le cannabis / chanvre. Il est extrait de la plante, via divers procédés chimiques et complexes que nous choisissons volontairement de ne point mentionner ici. En effet, les premières études sur cette molécule remontent au milieu du siècle des philosophes ou des lumières : le XVIIIème. Dans cet ordre d’idées, sa première isolation est faite en 1940 par Adams et al. à partir d'extrait éthanolique de chanvre (Minnesota wild). La seconde, quant à elle, par Jacob et Todd à partir de résine égyptienne de Cannabis indica.

Cette molécule est fortement prisée, à cause des nombreuses vertus qu’elle aurait sur les Hommes et les animaux. Ainsi dit, plusieurs secteurs d’activité en usent pour la fabrication de leurs produits. D’abord, la cosmétique pour les savons, huiles essentielles, baumes, shampoings etc. Ensuite, l’alimentaire pour les suppléments et autres types d’aliments. Enfin, la médecine pour la fabrication des médicaments et la mise sur pied des traitements alternatifs.

II – Le CBD associé à d’autres composés : un risque ?

En effet, les problèmes qui peuvent surgir, suite à une consommation de produit CBD ont forcément une origine. Sous cet angle, nous pouvons prendre deux cas de figure.

D’un côté, les composés qui sont ajoutés au CBD, afin de créer un produit qui réponde à certains besoins. Il peut s’agir, par exemple d’huiles essentielles, en ce qui concerne les produits cosmétiques. Bien évidemment, les mélanges se font également dans d’autres secteurs d’activité comme l’alimentaire et la médecine. L’univers bien-être / cosmétique est choisi ici, juste à titre d’illustration. Ainsi dit, lorsque ces associations de composés ne sont ni étudiées, ni contrôlées avec rigueur, cela pourrait aboutir à des effets secondaires. Raison pour laquelle nous recommandons de faire confiance aux produits CBD issus de structures certifiées.

D’autre part, plus haut, nous avons précisé que le Cannabidiol est obtenu par extraction depuis la plante de cannabis / chanvre. Ce qui inclut un ensemble de processus chimiques nécessitant une expertise avérée. Pourquoi ? Parce que lorsqu’ils sont mal perpétrés, le CBD peut en sortir, mélangé à une autre substance avec laquelle il ne ferait pas forcément bon ménage chez l’utilisateur. À ce sujet, en guise d’illustration, imaginons cette molécule mélangée au THC à forte dose. Que se passera-t-il ? Le produit CBD en question ferait certainement “planer” l’utilisateur. Pourtant, cette caractéristique n’est pas reconnue au Cannabidiol.

III – Le CBD et notre corps : tout baigne ?

Le corps humain est sans doute l’une des composantes les plus complexes existant sur terre. Ceci étant dit, nous savons tous que chaque organisme réagit différemment, face à certains médicaments et aliments. Vous pouvez avoir des intolérances et allergies qui sont absentes chez d’autres. À ce sujet, les produits CBD n’échappent pas à cette logique. Sinon, le Cannabidiol serait plus fiction que réalité !

Le postulat précédent souligne le fait que, la molécule de CBD pourrait avoir des effets secondaires. Lesquels ne seraient pas forcément négatifs ou nuisibles pour le consommateur. Pour illustrer cela, prenons donc quelques cas.

–> Une étude de Jarai et al.

En effet, elle permet de découvrir que le CBD provoquerait une vasorelaxation. Autrement dit, après consommation de la molécule, les parois vasculaires du système circulatoire se relâchent, ce qui réduit la pression artérielle. De fait, cet effet secondaire peut être utile pour les personnes souffrant d'hypertension artérielle. En clair, une prise régulière de CBD pourrait donc aider pour la circulation sanguine, en relaxant vos artères et vos veines. Cela n’est pas nocif en soi. Mais, il est important de le savoir. Surtout si vous souffrez d’une maladie qui cause une pression artérielle basse.

-> Autres cas possibles

En dehors des aspects évoqués ci-dessus, il est nécessaire d’ajouter ceux-ci. En effet, des cas de sécheresse buccale, de nausée et de diarrhée ont également été signalés. Mais, il faudrait tout de même préciser qu’ils non pas été confirmés par une étude dûment menée, comme celle évoquée en amont. À ce sujet d’ailleurs, certaines langues pensent que ces effets secondaires seraient dus à des produits de qualité inférieure.

IV – Nos conseils pour la prise du CBD

Jusqu’à présent, il n’existe pas encore d’études confirmant que le Cannabidiol représente une menace ou un danger avéré pour l’organisme. Néanmoins, nous tenons tout de même à vous donner ces quels conseils.

 

  • Choisissez toujours la qualité, peu importe le prix !
  • Achetez votre CBD dans des structures légales et certifiées
  • Lisez attentivement la notice produit, mise à votre disposition par le fabriquant du produit
  • En cas de doutes, consultez immédiatement votre médecin !

Laissez un commentaire