Thaïlande : cuisine à base de cannabis !

Thaïlande : cuisine à base de cannabis !

 

En Thaïlande, un restaurant hospitalier propose des plats à base de cannabis. En effet, cette plante a été radiée de la liste des stupéfiants. Raison pour laquelle elle se retrouve en cuisine, pour de petits plats qui raviraient les papilles des uns et des autres. Nous vous proposons de découvrir cette curiosité dans cet article.

Un menu particulier et unique en son genre

En effet, le menu proposé par ce restaurant hospitalier est unique en son genre. D’un côté, vous avez droit à des salades épicées « joyeuses » aux soupes saupoudrées de pousses de cannabis et de feuilles de marijuana frites. De l’autre, du « pain qui glousse » et de la « salade qui danse joyeusement ». Par ailleurs, des soupes de porc joyeuse, du pain frit garni de porc et d’une feuille de marijuana, et des salades de feuilles de cannabis croustillantes accompagnées de porc haché et des légumes coupés. De fait, toutes ces recettes atypiques peuvent devenir de véritables atouts pour attirer des touristes en Thaïlande. Surtout que ces plats seraient délicieux.

« Je n’ai jamais pris de cannabis avant, ça fait bizarre mais c’est délicieux », a déclaré le diner Ketsirin Boonsiri

Du cannabis vu autrement !

De fait, la plante de cannabis, dans l’esprit des uns et des autres, représente tout ce qu’il y a de négatif, nocif et dangereux. Mais, en Thaïlande, la tendance est toute autre. Aussi étrange que cela puisse paraître, certains bienfaits qu’aurait cette plante sont vantés. À ce sujet, Pakakrong Kwankao, le chef de projet à l’hôpital, soutient que :

« Les feuilles de cannabis, lorsqu’elles sont mises dans la nourriture ou même en petite quantité … cela aidera le patient à se remettre plus rapidement de la maladie ».

De même, certaines langues soutiennent que le cannabis pourrait améliorer l’appétit, aider à bien dormir et à rester de bonne humeur.

Un avenir prometteur pour le cannabis …

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, l’apparition du cannabis en cuisine Thaïlandaise, ne représente qu’une partie d’un long projet. De fait, à la base, nous avons un hôpital qui a étudié la marijuana et sa capacité à soulager la douleur et la fatigue. Plus tard, la plante fait irruption en cuisine. La prochaine étape est de faire connaître ce nouveau mode de vie auprès des étrangers. Ce qui pourrait valoriser la culture du pays, attirer des touristes et faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’État. C’est dans cette lancée que le vice-ministre thaïlandais de l’éducation, Kanokwan Vilawan, déclare :

« Nous prévoyons d’ajouter du cannabis à des plats thaïlandais déjà bien connus, comme la soupe au curry vert, afin de stimuler encore plus la popularité de ces plats ».

Laissez un commentaire