Tout savoir sur le CBD

Tout savoir sur le CBD

    Le CBD est l’un des composants les plus connus de la plante de cannabis / chanvre. Ceci étant dit, au sein de cet article, nous vous proposons d’aller à sa découverte. Dans un style simple et adapté à tout profil de visiteur. Ainsi dit, venons-en au fait.

    I – La petite histoire du CBD

    En effet, il serait assez incongru de parler d’un élément, sans toutefois effectuer une halte sur son histoire. Dans cet ordre d’idée, revenons aux fondements historiques du CBD. De fait, les études sur ce composant commencent au milieu du siècle des lumières, à savoir le XVIIIème. Sous cet angle, il a été isolé pour la première fois en 1940 par Adams et al. De quelle manière ? À partir d’un extrait éthanolique de chanvre (Minnesota wild). Plus tard, Todd et Jacob, eux aussi, procèdent à une isolation de du CBD. Mais, cette fois-ci, à partir d’une résine égyptienne de Cannabis Indica. Dans cette même lancée, sa formule chimique a été mise sur pied par les deux premiers (mentionnés plus haut). Par ailleurs, Mechoulam et Shvo déterminent, en 1963, la structure et la stéréochimie du composant.

    II - Le CBD : famille et présentation simple

    De fait, chaque composant chimique appartient généralement à une famille. Entendez par là, un groupe d’éléments de même nature. Ainsi dit, le CBD est issu de la famille des terpènes. De quoi s’agit-il, concrètement ? En effet, les terpènes sont, de manière simple, des composés aromatiques présents dans de nombreuses plantes. En l’occurrence le chanvre et le cannabis.

    À la suite de ce qui précède, ajoutons que le CBD peut aussi prendre des appellations génériques, d’un côté, et spécifiques de l’autre. À ce sujet, s’agissant de la première catégorie de dénomination, vous entendrez par exemple : cannabinoïde, molécule, phytocannabinoïde bicyclique ou terpène. Ces termes, dans un contexte bien circonscrit, renvoient au CBD. Par ailleurs, en ce qui concerne la désignation spécifique, il s’agit du terme cannabidiol, qui, en abrégé, donne CBD.

    III – Le CBD et l’organisme

    En effet, étant donné que le CBD est produit par l’Homme et pour l’Homme (les animaux aussi !), vous vous demandez certainement l’interaction qu’il a avec l’organisme. De fait, chaque organisme dispose de ce qui s’appelle “système endo-cannabinoïde”. De quoi s’agit-il, concrètement ? En fait, c’est un ensemble constitué de récepteurs de cannabinoïdes. Ces derniers se trouvent principalement dans le cerveau, les organes, le tissu conjonctif, les glandes et les cellules immunitaires. Leur rôle majeur étant de favoriser l’interaction entre les cannabinoïdes comme le CBD et l’organisme.

    IV - Les effets du CBD chez l'homme et les animaux

    En effet, plusieurs études et recherches soutiennent que le CBD aurait des effets positifs, aussi bien chez l’homme que chez les animaux. Dans cet ordre d’idées, ces effets jumellent plusieurs secteurs d’activité. Sous cet angle, prenons quelques cas de figure.

    Dans la médecine, le CBD aiderait à soulager les symptômes de diverses pathologies ou maladies chroniques. Dans cette logique, citons, en guise d’exemples :

     

    • La fibromyalgie,
    • Les troubles du sommeil,
    • Les troubles digestifs,
    • Le cancer,
    • Trouble du déficit de l’attention,
    • L’Asthme,
    • L’autisme,
    • L’épilepsie,
    • Les lésions cérébrales etc.

     

    Toujours dans le registre de la médecine, le CBD aiderait à soulager les personnes souffrant de stress ou anxiété, en leur apportant une bonne dose de relaxation.

    Dans la cosmétique, le Cannabidiol est utilisé pour la fabrication des produits de beauté. Notamment les huiles essentielles, baumes, savons, shampoings et bien d’autres. Dans ce cas-ci, il permettrait d’hydrater et régénérer les cellules de la peau ; entre autres effets relatifs aux besoins cutanés.

    Dans l’alimentation, le CBD est principalement utilisé comme complément alimentaire. Aussi bien pour les aliments destinés aux animaux que pour ceux destinés aux humains. D’ailleurs, ici, le Cannabidiol serait un super-aliment ultra-riche en éléments nutritifs.

    V - Quelques catégories de produits à base de CBD

    La liste des produits à base de CBD disponibles sur le marché est longue … très longue. Néanmoins, nous pouvons les classer en catégories. À ce sujet, citons les suivantes.

    -> Les huiles de CBD

    Elles sont généralement associées à d’autres huiles et nutriments. Pourquoi ? Afin d’avoir encore plus d’effets sur les personnes qui en utilisent. Ceci étant dit, le dosage ou mode d’emploi dépend du fabriquant.

    -> Les capsules de CBD

    Elles aussi contiennent du CBD ; auquel sont ajoutés d’autres composants. La finalité étant la même : maximiser les effets. Par ailleurs, ces capsules sont disponibles, aussi bien pour les Hommes que pour les animaux.

    -> Les crèmes de CBD

    Elles ont une logique de fabrication pratiquement similaire à celle des catégories abordées plus haut. Ceci étant dit, les produits de cette catégorie visent majoritairement la gente féminine ; sans pour autant en être l’apanage.

    -> Les E-liquides CBD

    En effet, cette catégorie de produits se démarque un peu des précédentes. Pourquoi ? Parce qu’à l’opposé des autres qui sont principalement consommés (voie orale) ou appliqués sur la peau, ceux-ci sont vapés. Sous cet angle, il existe une longue liste d’arôme, de sorte que chacun y trouve son compte.

    VI – Distinguer le THC, le CBG du CBD

    De fait, nous ne saurons finir cet article, sans établir une distinction claire entre le CBD et deux autres molécules avec lesquelles elle se confond généralement.

    En effet, le THC, aussi appelé Δ-9-tétrahydrocannabinol, est la molécule responsable de l’effet psychotrope du cannabis. Dit autrement, elle fait planer, alors que le CBD ne le fait pas. Sous cet angle, lorsque sa teneur excède certains seuils (très souvent 2%), en fonction des pays, il (le THC) devient illégal. Ce qui n’est pas le cas du CBD.

    De fait, CBG et CBD sont proches, à l’observation de leur nom. Mais, il est important de préciser que ces deux molécules sont différentes. L’une, le CBG, est la mère qui permet d’obtenir les autres, le THC et le CBD, suite à des opérations chimiques.


    Laissez un commentaire